Sortie au Parc Oriental de Maulévrier pour les élèves membres du club Mangawa

Dans le cadre du Prix Mangawa, des élèves du lycée Paul Guérin se sont réunis tout au long de l’année afin de devenir membres du jury et échanger sur les œuvres en lice.

Le Prix Mangawa récompense depuis dix-huit ans des nouveaux mangas publiés chaque année en France, dont le scénario, le graphisme et les dialogues se distinguent par leur exigence. Il s’agit du plus important prix de lecteur manga organisé en France et sa sélection annuelle se compose de quinze titres – cinq par grande catégorie éditoriale (shojo, shonen, seinen).

Après une année de lectures et de partages, les élèves ont voté pour leurs œuvres favorites avant de recevoir l’annonce des lauréats, le 25 mai dernier.

Pour clore les activités du club, le lycée a invité les élèves volontaires à une sortie au Parc Oriental de Maulévrier, le plus grand jardin japonais d’Europe, mercredi 26 mai.

Malgré une météo maussade, ils ont pu découvrir les spécificités du paysagisme oriental et profiter de la célébration du « hanami », une fête centrale de la culture japonaise, notamment à travers la floraison des azalées, des rhododendrons, des iris et de la glycine.

4

Crédit photographique : François Bosio

3-tile2

Crédit photographique : François Bosio
***

Les résultats des votes des membres du club ont par ailleurs été révélés lors des vacances d’avril. Les grands gagnants sont les suivants :

Catégorie shonen :
Je Veux manger ton pancréas, tome 1,
de Yoru Sumino et Izumi Kirihara, ed. Pika.

9782811649913-001-t-2

Sakura, une lycéenne à la personnalité solaire et toujours entourée d’amis, est au centre de l’attention de la classe. Elle est aux antipodes de Haruki, un simple élève banal et transparent. Celui-ci préfère fuir son prochain pour se réfugier dans ses livres de fiction jusqu’au jour où il trouve un journal intime, celui de Sakura. Il découvre alors que cette camarade si pleine de vie souffre d’une infection du pancréas et que ses jours sont comptés… Unis à Haruki par ce secret, Sakura demande une faveur au garçon : vivre avec elle une vie entière le temps d’un printemps…
Catégorie shojo :
Moi Aussi, tome 1,
de Reiko Momochi, ed. Akata.

moi_aussi_15385-2

Satsuki Yamaguchi travaille en intérim en tant qu’opératrice dans un service client téléphonique. Elle est aussi formatrice pour les nouveaux employés. Très investie dans son travail, elle devient malheureusement la cible du harcèlement sexuel d’un de ses supérieurs. Basé sur une histoire vraie, Moi aussi raconte le combat d’une jeune femme pour se faire entendre dans une société patriarcale. Après avoir sombré dans la solitude et l’isolement, elle témoigne de son engagement pour faire reconnaître le harcèlement sexuel comme accident du travail, en mettant en avant les traumatismes psychologiques qu’il engendre.
Catégorie seinen :
EX AEQUO
Le Prix du reste de ma vie, tome 1, de Sugaru Miaki et Shuichi Taguchi, ed. Delcourt
Mon Cancer couillon de Kazuyoshi Takeda, ed. Pika.

couv_385984-2

Kusunoki était un enfant plein de rêves et d’ambition. Devenu un jeune adulte désargenté, il entend alors parler d’une boutique dans laquelle il était possible de revendre son espérance de vie, son temps ou sa santé. Après estimation, il découvre qu’il lui reste trente ans et trois mois d’une vie insipide, évaluée à … 2500 €. Kusunoki décide alors de vendre son espérance de vie, à l’exception des trois derniers mois qu’il passera sous la supervision de Miyagi, une jeune femme chargée de veiller à ce qu’il ne commette rien de répréhensible durant ce laps de temps…

35538-2

À 35 ans, l’expression « ça n’arrive pas qu’aux autres » prend tout son sens pour Kazu, auteur de manga dont le médecin diagnostique un cancer du testicule. S’en suit pour lui une hospitalisation en soins de longue durée, où Kazu subit opération, ablation, traitements douloureux et évolutions dramatiques de son mal. Mais Kazu s’est aussi fait des compagnons, avec lesquels il a ri et pleuré. Tous ces moments, tous ces visages, il nous les livre dans cette leçon de vie qui est la sienne.



Quant aux résultats à l’échelle nationale : les lauréats du Prix Mangawa pour l’année 2021 sont…

affiche_laureats_prix_mangawa_2021



Nous tenons à remercier les élèves pour leur participation et leur implication tout au long de l’année – et ce, malgré les aléas de cette période covid.

Nous espérons pouvoir renouveler l’expérience l’année prochaine et souhaiter la bienvenue à toutes celles et ceux qui aimeraient nous rejoindre !